Playlist Mai 2017

Pour cette première playlist, j’ai sélectionné mes big tunes dans les différents styles musicaux que j’affectionne.

A écouter en voiture ou à la maison,  pour profiter des bonnes ondes et de la grosse énergie que ces titres me transmettent.

Sélection big tunes :

Cette playlist comporte 50 titres, de la cumbia, en passant par du hip-hop français et américain, et j’en passe. Cette playlist étant basée sur Deezer, ceux qui n’ont pas de compte Deezer ne pourront écouter que 30 secondes. Libres à vous d’écouter les chansons qui vous plaisent sur d’autres supports si les 30 secondes ont aiguisé votre curiosité! C’est même le but. Ce sont mes hits à moi, certains connus du grand public, d’autres moins.

Top 3, clips sélectionnés.

Même si la sélection est difficile, parmi ces 50 titres, j’ai sélectionné les 3 titres ci-dessous pour les personnes qui n’ont pas de compte Deezer. 3 styles différents, 3 groupes trop méconnus à mes yeux, et qui, je l’espère, vous donneront la pêche pendant des semaines.

  • Calle 13 – Latinoamérica

Lyrics puissants, instrumentale de qualité,  images fortes dans le clip, tout y est. « Big Tune » de musique latine de ma sélection du mois.

Pour les curieux, à noter le featuring avec trois grandes artistes d’Amérique Latine : Toto La Monposina, Susana Baca, María Rita.

Malgré la dissolution de Calle 13, vous pourrez aller voir en live El Residente. Le chanteur/MC vient de sortir un album et prévoit une tournée européenne cet été.

  • Debademba – Touma

Un guitariste ultra talentueux et un chanteur avec une voix incroyable en justesse et en transmission d’émotions.

En plus de la belle surprise des albums, j’ai eu la chance de voir ce groupe en live.

Je vous invite à en faire de même tant c’est un show qui vaut le détour. Pour conclure, les albums se nomment « Debademba » et « Souleymane ».

  • Demi-Portion – Mon dico Volume 2

L’artiste Demi-Portion de Sète est un indépendant qui défend le côté artisanal du hip-hop, facette où je me reconnais complètement.

En résumé, cet Artiste produit la majorité des instrumentales de ses sons, écrit, rappe, et participe à la création de ses clips.

Egalement, il organise des ateliers d’écriture dans sa ville et y organise le Demi Festival.

Pour finir, ce morceau, datant de 2011, est pour moi un classique du rap français, tant au niveau de l’instrumentale que du texte, à la fois poétique et incisif.

 

N’hésite pas à me laisser des commentaires sous cet article en mentionnant tes titres préférés.